• Carolina Olivo

Comment se laisser séduire par les mains?



Peut-on ne pas aimer les choses qui nous font du bien? Surement! Certaines personnes aiment le chocolat, d'autres faire du sport ou manger des frites, autres aiment voyager, la plupart préfèrent rire, les amants aiment leur partenaire, les parents leurs enfants et, comme moi, certains adorent leur masseuse ... si tu as bien lu, la masseuse. Celui qui avec des mains merveilleuses, défait toutes les tensions portées par le stress et soulage les douleurs musculaires. Parfois, j’ai le sentiment qu’aller la voir est aussi thérapeutique et déstressant que rester au bord de la mer, mais sans les contraints du voyage. Pour nos rencontres, ça prendre des odeurs des huiles essentielles et de la bonne mélodie de la musique en plus de sa présence et la mienne.

Le stress, cet élément de la vie quotidienne, s'accumule de jour en jour avec différentes tâches pour nous rappeler que les années passent, en particulier pour les femmes d'aujourd'hui. Malgré notre fierté à faire les devoir de la maison —cuisiner, nettoyer la maison, prendre soin des enfants, travailler, organiser des réunions, s'impliquer dans des groupes communautaires, aller au gymnase, parmi d'autres activités— le costume de Wonder Woman est un peu magané pour le temps et certaines activités ne sont plus des aventures, mais plutôt des actes accablants en plus que l’héroïsme se réduis à trouver quelques minutes pour nous-mêmes. Je sais bien de quoi il s'agit, parce que j’ai dû réparer, moi-même, mon costume à plusieurs reprises ou faire un grand effort pour juste me déguiser à certains moments.

C’est alors qu’un jour, j'ai accepté l'invitation d'une de mes amies, laissant de côté toute excuse possible. En arrivant au bureau de soins thérapeutiques, une femme de petite taille m’accueillit amiablement, m'invitant à m'allonger sur une table de massage habillé des draps blancs; pour commencer après un rituel tendant à supprimer de tensions tous mes muscles, ce qui a fait fondre mon corps suite la détente du système nerveux.

Ça a prise quelques minutes puisque l'incertitude de l'inconnu donnait la place au plaisir de ne rien faire, de me laisser porter, de jouir les mains qui bougeaient fermement sur ma peau, l'hydratant en douceur..... Finalement, je me suis donné la permission d'éprouver un ressenti aussi agréable que rarement présent ces derniers temps. Les huiles essentielles ont imprégné agréablement la chambre, remplissant mes 5 sens d'harmonie et de bonnes vibrations. On y a répondu les inquiétudes propres du manque d'information, avec une voix tendre, pour m’expliquer que les huiles essentielles offrent des propriétés organoleptiques aidant la libération des hormones bénéfiques pour la santé physique et émotionnelle.

Le temps a passé sans que je m'en rendisse compte, mais je dois avouer que j'ai apprécié l'expérience à 150%: je me suis sentie gâtée, j'ai été agréablement surprise par la douceur de la peau et le sentiment de calme resté quelques jours après la séance, ce qui m’a fait privilégier l’équilibre entre la vie personnelle, professionnelle, familiale, affectueuse et sociale. Je suis contente ainsi que mes enfants, mes collègues et plus encore mon mari pour qui je suis devenu plus attentionné.

À partir de ce moment, je m'accroche à nos rencontres et je suis heureuse de savoir que je ne suis pas la seule. Le sentiment de reconnaissance pour le travail des masseurs est semblable à l'amour platonique. En effet, selon un questionnaire appliqué auprès de 100 femmes professionnelles, épouses et mères de plusieurs enfants, toutes ces femmes ont confirmé leurs préférences aux rendez-vous de massage hebdomadaires à un yacht.

Si tu n'as encore expérimenté du massage, au moins tu serais d'accord avec leurs réponses: "Qui va nettoyer ce mastodonte? Moi? Non merci, j’en ai assez pour prendre soin de la famille, le travail et la maison".

Si tu ne crois toujours pas au coup de foudre, sois motivé pour prendre un rendez-vous.


0 vue

Posts récents

Voir tout

Duelo migratorio

Luego de la entrevista con Rosana Marquez, sobre el “Duelo Migratorio”, he recibido muchos mensajes en torno a las emociones que éste proceso despierta en quienes por diversas razones han decido dejar