• Carolina Olivo

Mon rituel préféré pour le solstice d’hiver


Même si pour quelques-uns certaines propositions semblent un peu bizarres, le fait du partage entre amis et personne qui nous sommes chers est déjà bons pour la santé. Encore mieux si les éléments proposés apportent au bien-être de l’individu.

Comme vous le savez, ce jour ici est le plus court de l’année suivi de la nuit plus longue. Le jour dont l’obscurité s’impose à la lumière. C’est le solstice d’hiver ou mieux appel chez nous l’esprit de natale.


Le solstice d’hiver nous invite à la réflexion sur la présence de l’obscurité et la lumière, le bien et le mal dans nos vies …. à reconnaître leur qualité d’inséparabilité, à recevoir avec fierté les apprentissages apportés à nos vécus, à les accueillir avec amour pour reconnaître leur beauté, à mieux nous connaitre pour évoluer.

Nous sommes invité à honorer notre côté sombre sans crainte, avec humilité. C’est un bon moment pour nous libérer de tous liens invisibles reliés à la culpabilité, la colère, la tristesse, l’impuissance, le rejet, les ressentiments et toute autre limitation qui nous empêchent d’avancer vers la lumière.

Pour le faire, je vous propose ajouté un rituel de plus à tous ceux que nous avons dans notre quotidienneté depuis la nuit de temps. Voici en les étapes :

Préparation préliminaire :

  • Préparez une table très jolie avec une belle serviette. Dans un bol en vitre rempli d’eau, mettez-y des cristaux en quartz, bâtons de cannelle et une chandelle orange/doré ou jaune. Mettez-le au centre de la table ainsi qu’une assiette avec du riz, raisins, du vin et lentille qui seront partagés plus tard pour tous les participants.

  • Allumez le feu de la maison et mettez de la peau sèche de clémentines ou bien d’huile essentielle d’orange, citron, myrrhe, rose, pin ou clémentine pour purifier l’ambiance. Animez avec une musique douce.

  • Si vous faites le rituel avec des amis ou membres de votre famille, fournissez à chacun une chandelle, deux feuilles (une noire et une blanche) et un crayon pour écrire plus tard.

  • Quand tous sont assis autour de la table, atteindre la lumière de la pièce pour accueillir l’obscurité et allumer juste la chandelle au centre.

L’obscurité:

  • Chaque participant devra écrire ou désigner sur la feuille noire la balance de l’année courante, en réclame des moments ou situations considérés négatifs pour sa vie. Prenez chacun le temps de bien évaluer cette situation en se demandant : de quoi je veux m’en défaire? De quoi j’ai eu peur? Qu’est-ce que j’ai appris d’une telle situation? Quelles pensées sont reliées à sa situation aujourd’hui? Comment je me sens face à cette situation? Qu’est-ce que je ressens? Gardez-vous tous le silence pour apprécier l’obscurité apporter pour tels événements qui bien déjà passé reste encore avec nous. Ensuite, demandez-vous : Veux-je garder ce sentiment ou ressenti? Veux-je rester dans l’obscurité? Veux-je m’en défaire vraiment? Quand?

  • Chacun brûle la feuille dans le foyer ou en se servant de la chandelle au centre. Regardez comme toute l’obscurité se transforme en lumière à fur et à mesure que la feuille se consomme pour la flamme. Un rappel métaphorique de la transitoire des événements de la vie, de la loi du changement continue de l’existence.

La lumière:

  • Chacun allume sa chandelle à partir de la chandelle centrale en se demandant : comment puis-je attirer de la lumière à ma vie? Qu’est-ce que je peux faire pour revivre la flamme de ma propre lumière? Comme puis-je mieux contribuer pour allumer la flamme des gens qui m’entoure que je l’aime beaucoup ou pas?

  • En silence, retournez à votre place et commencez à écrire sur l’autre feuille 7 souhaite pour : a) l’humanité et votre communauté; b) vos amis et votre famille et c) vous-même.

  • Ajoutez des images, des couleurs, des designs, des symboles, des sigil. Rappelez-vous que vous accueillez la lumière dans la joie, la fête. Vous pourriez bruler cette feuille aussi ou bien la garder pour le rituel de l’année prochaine.

  • Une fois fini, chacun met sa chandelle dans le bol, autour de la chandelle centrale. N’oubliez pas de remercier le vécu, le fait de vivre et du pouvoir pour surmonter les obstacles qui se sont présentés sur le chemin de la vie.

Pour finir, partagez les aliments sur table: ils représentent la prospérité, le travail de l’homme et la contribution du soleil (lumière) et la lune (obscurité) à l’existence de l’espèce humaine…


0 vue

Posts récents

Voir tout

Duelo migratorio

Luego de la entrevista con Rosana Marquez, sobre el “Duelo Migratorio”, he recibido muchos mensajes en torno a las emociones que éste proceso despierta en quienes por diversas razones han decido dejar